M

Actualité


L’iode est un composant qui vous est plutôt familier puisqu’il est présent à la fois dans des produits topiques, des produits de contraste (PCI) ou des médicaments comme l’amiodarone. Il est également ubiquitaire dans notre environnement ou notre alimentation (fruits de mer, poisson, algue). De fait, c’est un oligoélément essentiel à la vie, notamment pour la fabrication des hormones thyroïdiennes. Partant de ce constat, vous l’aurez compris, impossible d’envisager une allergie classique à cet élément, il s’agit donc d’autre chose.

Hypersensibilité

De manière générale, les patients se déclarent allergiques à trois types de produits : les PCI, les produits de la mer et de manière plus rare, les antiseptiques iodés. En 2014, le centre hospitalier de Besançon notait que sur « 2 millions d’injections de PCI par an en France« , 100 à 600 cas d’hypersensibilité immédiate survenaient, les réactions étant plus fréquentes avec les produits de contraste anciens, dits « inoniques », avec 0.22% de réactions sévères, qu’avec les non-ioniques (Iomeron, Iopamiron,…),plus récents, qui provoqueraient cinq fois moins de réactions. Ces derniers sont à privilégier en particulier chez les patients asthmatiques. Mais, dans tous les cas, il ne s’agit pas d’allergie à l’iode mais à la structure moléculaire des médicaments. Idem pour les allergies aux fruits de mer, dues aux protéines animales, ou pour les réactions à la Betadine, très rares et causées par la povidone. Conséquence directe, les allergies croisées n’existent pas : « Etant donné l’incidence relativement élevée des réactions immédiates aux PCR (produits de contraste radiologiques, NDLR) et de l’allergie aux fruits de mer, il peut arriver qu’un patient présente les deux problèmes à la fois, mais il s’agit alors de deux complications différentes« , remarque André Caron cité par l’Association des allergologues et immunologues du Québec. Un patient qui aura fait une réaction à un PCI pourra donc se délecter d’un plateau d’huîtres ou désinfecter une plaie à la Bétadine sans risques.

Le Pharmacien de France – décembre 2017

laissez nous quelques mots

67, Grande Rue
38510 MORESTEL
tél. 04 74 80 02 33

Votre pharmacien à Morestel.

  • Homéopathie
  • Orthopédie
  • Mycologie
  • Oenologie
  • Huiles essentielles
  • Nutrition
  • Entretiens pharmaceutiques

Pharmacie Rullier

67, Grande Rue
38510 MORESTEL

Tél. 04 74 80 02 33
Fax. 04 74 80 07 89